2° manche Aquabortchallenge, quelques photos et le CR officiel

Quelques photos de la seconde manche de l'Aquabort Challenge.
.






























CR Officiel:
 

CHALLENGE INTERDEPARTEMENTAL DE PECHE DES CARNASSIERS

« HENRI HERMET »

BORT LES ORGUES - CORREZE

30 - 31 Mai 2008

 

 

Bort les Orgues et son lac de 1400 ha avaient donné rendez-vous à 63 bateaux venus de toute la France pour taquiner les carnassiers, mais aussi, au public pour lequel une multitude d’animations étaient prévues.

En effet, l’Aquabort Challenge n’est pas uniquement une manche comptant pour le Challenge Interdépartemental de Pêche des Carnassiers Henri HERMET mais par la volonté de la Fédération départementale de pêche et de son président Jean-Claude PRIOLET, il se veut un lieu de rencontre entre le monde des pêcheurs et celui des non-pêcheurs dans le sublime cadre du château de Val. Pari audacieux mais pari réussi car le public est venu nombreux tout au long du week-end. L’Aquabort Challenge remplit complètement ses objectifs de promotion de la pêche que ce soit auprès des élus et de la population.

Bort les Orgues, lac réputé pour son prestigieux potentiel de carnassiers dont beaucoup d’équipages attendaient la date pour montrer leur savoir-faire à traquer ces poissons. Mais également par de nombreuses équipes de pêcheurs locaux qui voulaient démontrer que la connaissance du terrain était aussi un atout dans ce genre de manifestation. D’ailleurs, une spécificité de l’Aquabort Challenge réside dans le fait que de nombreuses AAPPMA corréziennes sponsorisent une équipe, ce qui démontre tout l’intérêt de la pêche associative pour ce genre de manifestations.

Il est à noter que la première équipe sponsorisée par une AAPPMA a été récompensée par la dotation d’une barque FUN YACK. C’est Olivier HODAPP et Frédéric HAIX qui défendaient les couleurs de l’AAPPMA des amis de la Vézère. Ils ont homologué 3 brochets et un sandre. Pour le samedi, leur pêche s’est faite au spinnerbait et poisson nageur sur la partie haute du barrage. Le dimanche, ils ont reconduit la même tactique que la veille : power fishing en alternant spinnerbait et poisson nageur.

Cependant les équipes hors départements de la Corrèze conscientes que la connaissance des lieux est importante viennent avant la manifestation passer plusieurs jours sur Bort les Orgues afin de repérer les meilleurs spots.

C’est ce qu’ont fait les gagnants, le Team GARBOLINO – DELALANDE – OKUMA – SONER composé de Sylvain SANSANO et Frédéric PELEGRIN qui lors de leur pré-fishing ont observé les techniques de pêche employées par les pêcheurs locaux qui leur ont indiqué où étaient le poisson. Ils s’aperçoivent que la fraie n’est pas finie et qu’il reste des petits mâles sur les nids mais qui sont imprenables. Les poissons sont localisés mais ils n’ont pas encore appréhendé la technique pour les capturer.

 

 

 

Le jour du concours, ils attaquent une zone à brochets pendant deux heures mais ils ne réalisent aucune touche. Ils décident alors de retourner sur les spots repérés en pré-fishing. Ils constatent la présence des poissons mais comme en repérage impossible de les toucher.

Ils décident de s’accorder le temps de la réflexion et essayent un bon nombre de leurres. La solution vient d’une animation à 10 mètres avec une écrevisse DELALANDE gavée d’attractant qui ne sortira qu’en 2010 en montage drop shot. Grâce à leur canne GARBOLINO GENESIS verticale, véritable bijou pour ferrer les touches subtiles et brèves ils homologuent 11 poissons le samedi. Le dimanche ils pratiquent la même pêche dans 3 mètres d’eau et remporte le concours. Ils confirment ainsi leur seconde place de Saintes (CHARENTE-MARITIME) et leur volonté de figurer en très bonne place au classement général au terme de cette année.

Les seconds de l’épreuve de l’Aquabort, Mathieu FABRE et Yannick LECOQ – SMITH EUROPE –MUSTAD – ASTUCIT- ont commencé par explorer une anse au Dephty Do Max de chez Smith (crankbait) avec l'intention de rechercher les brochets. Après deux heures de pêche ils enregistrent une touche en pleine eau et mesurent un sandre.

Ils orientent alors leur pêche sur les poissons en chasse entre deux eaux en utilisant deux poissons nageurs différents, le Cherry Blood qui leur a valu le plus gros sandre de la compétition et le Rewinder qui leur a rapporté le plus gros brochet.
Ces deux leurres leur ont permis de saisir les poissons actifs chassant entre 2 et 3 mètres sous la surface que ce soit près de la berge ou en pleine eau.

Le sondeur leur a d'ailleurs indiqué de nombreux échos prés de la surface et ainsi, confirmé leur tactique. Ils homologuent 6 poissons (4 sandres – 2 brochets) dont 3 belles prises (brochet : 86 cm - sandre : 75 cm et 73 cm).

Grâce aux bonus accordés aux plus beaux poissons, ils obtiennent la deuxième place devant l’équipe aveyronnaise Francis ALANCHE et André LAFON qui comptabilise 10 sandres, pêchés dans la anse du Château de Val à la tirette.

 

Il est à noter que durant cette épreuve corrézienne de belles prises ont été validées. C’est ainsi que Nicolas GLEYSES et Philippe ASSIE – TEAM DS OUT DOOR – EUROPECHE CASTRES ont comptabilisé 4 poissons pris aux cranck DEPS et à l’écrevisse ECOGEAR dont un brochet de 80 cm et une perche de 31cm. Perche pêchée le samedi et qui détenait le bonus de la plus belle perche.

Bonus perdu à la conclusion du concours le dimanche, puisque, l’équipe HORIZON CHASSE PECHE –AMS FISHING de Cédric et Benoît BEVIERE homologue une perche de 35cm au drop shot le long des arbres et pontons immergés. Il est à noter que cet équipage a sorti 8 perches mais malheureusement deux seules maillées.

 

Sur l’ensemble de ce week-end 128 poissons ont été homologués dont :

83 sandres – 32 brochets – 13 perches

Les plus beaux spécimens par espèce bénéficiant du bonus de 100 points sont :

Sandre : 75 cm – Mathieu FABRE et Yannick LECOQ – SMITH EUROPE –MUSTAD – ASTUCIT

Brochet : 86 cm – Mathieu FABRE et Yannick LECOQ – SMITH EUROPE –MUSTAD – ASTUCIT

Perche : 35 cm - Cédric et Benoît BEVIERE - HORIZON CHASSE PECHE –AMS FISHING

 

Toute l’équipe organisatrice de l’Aquabort Challenge fût également très heureuse d’accueillir Florian et Mayeul, jeunes adolescents qui faisaient équipe avec leur père.

La seule ombre à cette manifestation, au delà très bien organisée du point de vu des compétiteurs, est le flou qui subsiste sur la pratique de la pêche à la verticale que certains services départementaux interprètent comme de la pêche à la traîne.

 

 

Prochaines dates :

 

5 – 6 Septembre : Sarrans – Aveyron

19 – 20 Septembre : Aiguelèze – Tarn

3 – 4 Octobre : Saint Etienne Cantalès - Cantal

 

 

 


Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus