6° manche ST NICOLAS DE LA GRAVE, les photos et le CR

Quelques photos de la manche de ST NICOLAS DE LA GRAVE!



 

Le dernier rendez-vous 2009 du Challenge Interdépartemental de Pêche des Carnassiers Henri HERMET s’est déroulé à St Nicolas de la Grave, à la confluence du Tarn et de la Garonne les 14 et 15 Novembre à l’invitation de la Fédération de Pêche du Tarn et Garonne. Le parcours est superbe et jouxte une réserve ornithologique, néanmoins il a également la réputation d’être un parcours très technique où la pêche est très dure.

29 équipes étaient venues défendre ou conforter leur place au classement général du Challenge ou tout simplement partager leur passion de la pêche.

Le vendredi soir, durant le repas qui s’est déroulé dans une très bonne ambiance, on perçoit  cette « tension » qui est renforcée par le fait que les derniers échos des pré-fishing  sont pessimistes. Tout le monde s’attend à une manche très difficile.

Hébergés sur la base de loisirs de St Nicolas appartenant au Conseil Général du Tarn et Garonne, les compétiteurs sont impressionnés par les infrastructures et surtout par la superbe mise à l’eau qui permet de mettre plusieurs bateaux à l’eau de front, ce qui est rare.

  

Pour Eric BOSC et Jean-Luc VEGEZZI du Club de pêche de GUITALENS L’ALBAREDE – LOWRANCE, la manche de St Nicolas était importante à leurs yeux car Eric connaît très bien ce spot car il est originaire de Moissac. De plus, au commencement de la saison, ils avaient l’ambition de finir dans le top 10 ce qui n’est pas le cas au commencement de cette ultime épreuve.

Leur préparation pour cette manche a été chirurgicale. En effet, pendant deux week-ends de pré-fishing  ils ont passé au crible le confluent afin de trouver la position du poisson fourrage et des carnassiers les accompagnant. Le premier week-end, un silure de 1m80 fut pris, ainsi qu’un grand nombre de sandres, mais tous de petites tailles. La température de l’eau était alors à 14°, le beau temps présent leur laissait prévoir une belle compétition. Le week-end suivant, le Tarn gonflé et sali par de fortes pluies et un vent du nord contraire au courant ne leur permettent plus de pêcher correctement cette rivière. La température est alors tombée à 12.5°. Ils ont donc décidé de pêcher la Garonne où ils trouvèrent des fosses riches en poissons. De nombreuses prises se succédèrent (un silure d’un mètre et un grand nombre de petits sandres furent pris), et plus de deux casses sur gros poissons. Eric choisit de pêcher la Garonne plus riche en poissons, dont le courant était moins fort et la température plus chaude.

            La veille du concours, à de leur arrivée le vendredi, , grosse déception. Changement de situation, le Tarn en décru, la Garonne prenait le relais. Le courant était fort et la température de 11°. Eric met donc ses espoirs sur les percidés principalement sur le Tarn. D’abord sur les postes écoles (piles de ponts, bordures d’écluses, et remous) pour pêcher plus tard les postes repérés au sondeur et plus discrets, quelques fosses, arbres noyés, blocs de pierres anciennes écluses…

            A cause du grand nombre de petits sandres, la technique fut la même tout le week-end et a été payante. A l’avant Eric pêchait au plomb palette afin d’exciter et de prendre les poissons de petites tailles et Jean-Luc à l’arrière proposait de belles bouchées de poissons en drop-shot, firebol ou manier. Ils prirent dès le samedi matin deux sandres de 47 cm et un brochet de 57 cm, trois jolis poissons décrochés et une casse sur un gros silure qui, furieux et avant même qu’Eric puisse le suivre au moteur, avait descendu une pile de pont pour en remonter par l’arrière. Le frottement de la tresse sur la brique n’a pas résisté à l’exercice. Ils savaient le soir qu’ils avaient pris la 3eme place mais qu’elle était inconfortable car talonnée de près  par les 4ème, Fabien ABRIAL - Hervé TERRADOT – ARZACQ PECHE / AAPPMA KE PESQUIT – APPMA LA GAULE BIGOURDANE, surtout qu’il ont homologué un silure de 2m05 qui leur donne virtuellement (les bonus sont attribués à la fin de l’épreuve le dimanche) un bonus de 100 points pour le plus beau spécimen de chaque espèce.  Il restait donc à Eric et Jean-Luc à comptabiliser au moins un poisson pour conforter cette place le dimanche.

Marc TISSOT et Eric MAUCCI du team « DAIWA CORMORANS – LES BOUTIQUES DU MENUISIER » finissent devant eux avec une avance de près de 150 points.

Mathieu FABRE et Yannick LECOQ du team SMITH EUROPE- MUSTAD – ASTUCIT terminent au terme du samedi soir 1er à 1586 points, ils semblent intouchables à ce stable de cette épreuve mais rien fait pour les autres places.

 

            Le dimanche, Eric BOSC et Jean-Luc VEGEZZI furent surpris de ne voir aucun bateau sur la zone de Moissac. Le choix des postes ne manquait pas, et la technique fût la même. Dès les premières minutes, un sandre de 50cm fut mis au sec, et là ils comprirent que la 3eme place était sauvée. La possibilité de monter sur la deuxième marche du podium fait peu à peu son chemin dans leurs esprit. Après un joli poisson décroché et une casse sur un brochet, c’est un sandre de 40cm qui fût enregistré par le commissaire. Ils ne feront plus de poissons maillés et les dernières minutes furent longues car ils étaient en attente de savoir si l’équipage Marc TISSOT et Eric MAUCCI avait pris d’autres poissons, ce qui ne fût pas le cas. Par conséquent, ils montent sur la deuxième place du podium départemental avec 4 sandres et un brochet. Premier objectif atteint, le deuxième aussi puisque cette belle victoire leur permet de se positionner en 6ème position au Classement général du Challenge.

 

 

Pour le team « DAIWA CORMORANS – LES BOUTIQUES DU MENUISIER », il était important pour Marc et Eric de faire un résultat pour garder leur 1ère place au Classement Général. En effet, aucune des premières places de celui-ci n’étaient assurées à l’aube de cette manche.

Après un pré-fishing quinze jours avant le concours, leurs premières impressions n’étaient pas à l’optimisme. Après avoir écouté les locaux, la décision fût prise d’aller pêcher le secteur amont du Tarn. Dans un premier temps, ils ont peigné la bordure au mort manié pour Marc et spinner bait pour Eric. Au bout de deux heures de prospections infructueuses, il  décident de changer de rive en face de la station d’épuration qui avait valu un gros poisson à Marc lors de la précédente édition. La première touche vient rapidement avec un petit sandre de 30 cm. Ils décidèrent alors de peigner soigneusement ce secteur puisque les poissons étaient décollés de la bordure. Durant cette manche du samedi Marc et Eric attrapèrent 52 poissons non maillés pour 4 seulement homologués et une casse sur un silure.

Le dimanche, ils sont repartis sur le même spot en se tenant plus sur le lit de la rivière.

Ils n’enregistrent que deux touches mais sans résultat. Ils se rapprochèrent de la bordures et les prises s’enchaînent mais malheureusement que des sandres non maillés. Les deux dernières heures, ils descendent à l’embouchure du Tarn et de la Garonne. Eric prend une grande touche suivi d’un formidable combat…………….gagné par le poisson. Ils pensent avoir eu affaire à un silure mais au vu des marques sur les vifs, c’était un sandre.

Aucun poisson ne furent comptabilisé le dimanche. Ils concèdent la seconde place de cette manche et perdent également leur première place au Général au profit de l’équipe SMITH EUROPE- MUSTAD – ASTUCIT  de Mathieu FABRE et Yannick LECOQ qui remportent la manche de St Nicolas de la Grave et par conséquence le Général.

 Mathieu FABRE et Yannick LECOQ attendaient cette compétition avec impatience car ils savaient que les résultats de la manche dévoileraient le podium du challenge 2009. De plus, ils avaient la chance de pouvoir pêcher avec la nouvelle gamme de cannes DRAGON BAIT de chez SMITH EUROPE lors de ce week-end.

Ils n’ont réalisé aucun repérage du site mais le choix de pêcher le Tarn leur semblait être la meilleure option puisque c’est sur ce secteur qu’ils avaient remporté la première édition du Challenge à St Nicolas de la Grave en 2006, à la seule différence qu’ils savaient que la pêche ne se ferait pas avec les Black-Bass car la température et la couleur de l’eau laissé envisagé des captures de sandres.

 Dés le départ ils traversent la Garonne pour rejoindre le Tarn en direction du pont de Moissac.      A prés quelque kilomètres ils arrivent sur un tournant du Tarn où le courant forme un amorti contre la berge. C’est là qu’ils décident d’attaquer la pêche.

Dès les premières minutes ils capturent des petits sandres aux drop-shot, puis ils enregistrent une touche franche dans des arbres morts, le poisson est mesuré, c’est un sandre maillé.

Les captures de petits sandres s’enchaînent et  ils réussissent à faire un deuxième sandre maillé au drop-shot. Ils ont consacré toute la matinée à la recherche du sandre mais seule une perche prise au drop-shot était maillée  parmi tous les petits sandres.

Ils remontent donc vers Moissac pour pêcher les piles du pont où se tiennent déjà quelques bateaux.

Après avoir méticuleusement fait passer leurs montage autour de chaque voûte du pont, ils décident de pêcher un tas de bois bloqué contre une pile.

A peine le montage descendu sur le fond, la touche est franche mais le ferrage est manqué. Nouvel essai et cette fois le poisson est pendu c’est un Brochet de 74 cm.

Ils insistent sur le poste mais ne capturent que des petits sandres.

En fin de manche, la pêche change et les poissons semblent se montrer plus réactifs aux leurres qu’aux appâts naturels.

Ils pêchent alors à deux techniques différentes l’un au plomb palette et l’autre au leurre souple avec un petit shad blanc monté sur une tête plombée munie d’une brosse anti herbe.

Très vite, ils capturent des petits sandres montrant que le choix de la technique est bon et en insistant ils capturent une perche au plomb-palette.

Ils repartent sur la zone du matin et capturent deux brochets et un sandre de dernière minute au leurre souple.

A ce moment là, ils savent qu’ils sont premiers de la manche du samedi et qu’ils sont temporairement leader du Challenge.

Le lendemain, ils veulent enregistrer au moins deux poissons pour se mettre à l’abri d’un éventuel retour des autres concurrents.

Ils  retournent donc sur le poste de la veille plein d’espoirs mais ils ne font que des poissons non maillés  et terminent la manche du dimanche matin sans rien au compteur.

Ils remportent donc la manche de Saint Nicolas de la Grave pour la deuxième fois consécutive ce qui leur permet aussi de terminer leader du Challenge 2009.

 Fabien ABRIAL - Hervé TERRADOT – ARZACQ PECHE / AAPPMA KE PESQUIT – APPMA LA GAULE BIGOURDANE, tout nouveaux concurrents sur le Challenge ont homologué le plus beau silure qui mesurait 2m05. Compte tenu des conditions climatiques des deux dernières semaines, ils appréhendaient cette manche par rapport au niveau de l’eau, au courant et à la turbidité possible. Ils ont pris, comme beaucoup de compétiteurs, l’option Tarn plutôt que la Garonne, qui s’est avéré être plus favorable à l’activité des poissons. Ne connaissant pas du tout le site et l’activité du moment, ils avaient embarqué tout le matériel nécessaire pour pouvoir s’adapter à la pêche, du petit matériel pour le black bass aux gros montages pour le silure en passant bien sûr par les cannes à sandre.

Au départ du samedi matin, ils prennent donc la direction du Tarn et ils décident de prospecter la partie médiane de cette zone, ils se rendent  vite compte que des petits sandres sont actifs et cognent bien sur nos plombs palettes. Après avoir capturé un bon nombre de ces petits sandres, ils remarquent une certaine activité en bordure, et décident d’attaquer un arbre noyé. Hervé y touche un beau poisson au manié mais il finira accroché dans l’arbre sans le poisson. Fabien lance à son tour un jig, il n’aura même pas le temps d’atteindre le fond qu’une touche brutale se fait ressentir. Le combat est lancé il s’agit d’un silure dépassant sûrement le mètre. La canne casting heavy (10-60g) permettra tout de même de répondre présent à ce poisson mais l’arbre tout proche sera son allié, et le fil se rompt de suite.

Juste en amont, plusieurs bateaux sont regroupés sur une fosse, à priori les sandres maillés y seraient un peu plus actifs. Ils se rendent donc sur la zone et entament de nombreuses dérives en verticale et fireball, mais ils ne feront pas de sandres maillés. Hervé fera un petit silure de 66 cm et donc leurs premiers points, les voilà libéré d’un certain stress du capot !

Ils avaient remarqué que le poisson se tenait en bordure de fosse. Leurs dérives partaient donc de la bordure pour finir dans la fosse (9m). Ces deux silures touchés ont motivé Fabien à monter le gros matériel et à prospecter la partie profonde. Il monte donc un gros fireball avec un gardon de 15-20 cm et attend patiemment qu’un silure passe devant, sans trop y croire, quand soudain une énorme tape le réveille. Le combat est enclenché, il s’agit d’un très gros poisson ! La ligne a l’air de bien réagir, la canne aussi, au bout de 20 minutes ils verront apparaître le fameux poisson, un moustachu de 2,05 m. Ils le rentrent dans leur petite barque, les contrôleurs sont là heureusement et ont suivis tout le combat. Ce poisson leur apportera à lui tout seul 305 points avec le bonus du plus gros poisson ! Ils sont ravis, Il reste 30 minutes de pêche, Hervé décrochera un sandre maillé juste avant le signal de fin. Ils terminent à la 4ème place au provisoire.

Le dimanche ils repartent sur la même zone, malgré le nombre de bateaux déjà sur place, ils trouvent une bordure intéressante pour le sandre. Leur objectif du jour étant de capturer un sandre maillé pour assurer leur place. Objectif rempli puisque lors d’une dérive en verticale ils feront un doublé de sandre, l’un non maillé et l’autre oui (43cm). Le reste de la matinée fût difficile, beaucoup de petits sandres, ce qui est, tout de même, de bonne augure pour l’avenir.

Ils obtiennent donc définitivement la 4ème place, très heureux de ce résultat, surtout après leur 6ème place à Aiguelèze, et très heureux également de ce joli coup de ligne.

Pour leur première participation au Challenge Interdépartemental de Pêche des Carnassiers Henri HERMET, ils finissent 13ème au Général.

 

Le plus beau sandre fut homologué par le team BLACK PEARL – FARONA – AMS de Cyril KLOSKA et Laurent PONS, ils l’ont pêché le dimanche.  Au vu de leur résultat du samedi qui étaient les mêmes que beaucoup de concurrents (beaucoup de petits sandres) et ayant constaté que de nombreux bateaux allaient pêcher sur la zone où s’était pris le poisson maillé la veille, ils décident de rester fidèles au spot qu’ils avaient prospecter le samedi.

 Ayant tiré les enseignements de leur pêche de la veille, une trentaine de sandres non maillés avec des leurres AMS - new shads , big hammer et petit gardon sur plomb sabot épingle de petites tailles, Laurent a augmenté la taille de ses montures et  pêche à la verticale avec un gros vif d’environ 15 cm monté sur un plomb sabot épingle AMS en 21gr. Cyril au drop avec des vifs plus petits pour essayer d’avoir au moins un poisson de 40cm ce qui les sauverait du capot et conforterait leur place au général, surtout que leurs concurrents les plus directs au général, le TEAM ULTIMATE FISHING- WEEG WAM.FR – CANTAL POWER FISHING de Franck DELMONTEIL et Frédéric VERMEIL avaient homologué un sandre le samedi. Franck et Frédéric finiront 10ème au Général.

Après avoir attrapé plusieurs sandres non maillés au drop, Laurent ferre un sandre de 68.5 cm qui leurs permet d’obtenir la sixième place de cette manche et confirmer leur 8ème place au général

Le bonus pour le sandre était détenu provisoirement le samedi par l’équipe BROQUIN Père et fils. Franck (le papa) a pêché tout le week end avec un shad monté sur un plomb palette et Florian (le fils  - 12 ans et demi) a pêché au mort sur monture vario. C’était aussi leur première participation au Challenge et ils ont apprécié ce circuit et compte revenir en 2010. Ils finissent 19ème au Général.

L’autre silure (1.45m) homologué durant cette épreuve fut le fait d’un nouveau équipage engagé sur le Challenge pour la première fois à St Nicolas de la Grave. Il s’agit de Marie-Christine BAILS et Christophe DEMOULLIERS, couple passionné de pêche qui  ont rejoint sur le Challenge leurs amis du Club de Guitalens - l’Albarède.

 

Le  PRO-TEAM PAFEX OWNER - DAMIKI - ALLIANCE TARBES de Franck NADALUTTI et Jérémy HANIN avait aussi des ambitions pour le Général à leur arrivée à St Nicolas. En effet, ils détenaient la troisième place au Général à l’issue de St Etienne Cantalès et pouvaient au vu des faibles écarts prétendre à une meilleure place. Malheureusement pour eux, ils n’homologuèrent qu’un poisson qui ne leur permet pas de conserver leur troisième place au général. Ils finissent donc 4ème. Comme beaucoup d’équipes, ils ont pêché un bon nombre de sandres non maillés.

 

En effet, ce que l’on pourra retenir de ce week-end est le nombre impressionnant de sandres pris qui n’étaient non maillés. On en a dénombré plus de 600 sur les 12 heures de pêche pour l’ensemble des compétiteurs.

Quand l’équipe des commissaires principaux ont vu le nombre de prises non maillées, ils ont demandé aux concurrents de les comptabiliser pour avoir un aperçu du cheptel. Ils transmettaient leurs observations à la cale à la fin des manches ce qui permis cet inventaire. La Fédération de Pêche du Tarn et Garonne s’en réjouit car cela démontre l’excellente reproduction naturelle du site car aucun alevinage n’a été effectué et c’est un formidable espoir pour ce site Elle aura ainsi des réponses à apporter aux nombreuses questions des pêcheurs locaux qui pensaient que le site était pauvre en sandres. Pêcheurs locaux qui étaient venus nombreux à la cale à la rencontres des concurrents.

 

Etat des lieux que Monsieur Claude DEJEAN, Président de la Fédération de Pêche du Tarn et Garonne a souligné lors de son discours en présence de Monsieur M. Jean Michel BAYLET, Ancien Ministre, Sénateur de Tarn-et-Garonne et Président du Conseil Général, Madame Sylvia PINEL, Députée de la circonscription et de Monsieur  Joël CAPEYROU,  Maire de St Nicolas de la Grave et Conseiller général  Il a également remercié les compétiteurs de leur venue qui sont pour lui la vitrine du renouveau de la pêche des carnassiers et le symbole d’un tourisme pêche qu’il veut développer avec le soutien du Conseil Général du Tarn et Garonne. Le Challenge Interdépartemental de Pêche des Carnassiers Henri HERMET est  pour Monsieur DEJEAN un événement important pour démontrer que la pêche est un vecteur de développement touristique local.

Monsieur Jean-Michel BAYLET l’a assuré du soutien du Conseil Général pour développer des actions communes dans  ce sens.

 

EN RESUME

29 bateaux

38 poissons homologués – 4 brochets – 22 sandres – 9 perches – 3 silures

Plus beau brochet : 74.5cm – Mathieu FABRE et Yannick LECOQ - SMITH EUROPE- MUSTAD – ASTUCIT

Plus beau silure :  205 cm – Fabien ABRIAL - Hervé TERRADOT – ARZACQ PECHE / AAPPMA KE PESQUIT – APPMA LA GAULE BIGOURDANE

Plus beau sandre : 68.5 cm - Cyril KLOSKA et Laurent  -  PONS BLACK PEARL – FARONA – AMS

Plus belle perche  35 cm - CALMELS Channy  - DEBARE David - TEAM FLORIDA FIELDS FISHING - SONER France - LOWRANCE - EVINRUDE E-TEC

  

Nous vous donnons rendez-vous au salon de pêche loisirs de Cournon pour la remise des prix du Classement Général du  Challenge Interdépartemental de Pêche des Carnassiers Henri HERMET

Renseignements :

ARFPPMA de Midi-Pyrénées

Moulin de la Gascarie  - 12000 RODEZ

Tél. 05 65 68 20 91 - peche.mp@wanadoo.fr